Accueil Articles Le Christianisme en Inde
Le Christianisme en Inde PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Xavier   
Mardi, 12 Février 2013 00:00

mere-teresaLe christianisme est l'une des trois grandes religions monothéismes avec le judaïsme et l'islam.  Le christianisme représente 2,3% de la population indienne et à ce titre je devais écrire un article sur cette religion après avoir déjà traité de l'hindouisme, du bouddhisme et de l'islam.  Pour vous présenter le christianisme, je vais m'appuyer sur le livre "Les Grandes Religions" de Michael D. Coogan.

 

L'origine du christianisme

Jésus a bien existé, il serait né sous le règne d'Hérode à Bethléem en Judée sous protectorat romain. Fils de Marie et de Joseph, juifs, il grandit à Nazareth en Galilée. Le Baptême de Jésus par Jean Baptiste marque le début des prêches. Jésus aussi appelé Le Christ, s'entoure de douze apôtres. D'après les évangiles, Jésus accomplit des miracles. Trahi par par l'apôtre Juda, il sera arrêté par Ponce Pilate, puis jugé coupable et condamné à la crucification. Mort sur la croix, il aurait ressuscité.

Refusant les divinités romaines, les Chrétiens furent longtemps martyrisés, jusqu'en 313 où l'empereur romain Constantin promulgua la tolérance envers les autres religions. Le christianisme devint la religion de l'empire romain en 392.

En 1054, un premier schisme se produisit entre l'Eglise orthodoxe d'Orient et l'Eglise catholique d'Occident romaine. Puis vers les années 1500, un autre schiste mena au protestantisme sous l'influence de Martin Luther qui dénonçait les pratiques corrompues de l'Eglise.

Le Moyen Age est marqué par les croisades à destination de Jérusalem.

A partir du XVème siècle , le christianisme montra un visage très sombre sous l'inquisition très virulente surtout en Espagne.

Par la suite, les colonisations et les missionnaires ont étendu la foi chrétienne à travers le monde.

 

La doctrine

JesusChristLa doctrine est basée sur l'amour d'un Dieu unique. Dieu s'est fait homme, il s'est incarné en Jésus, son fils spirituel, sauveur et rédempteur de l'humanité.

Parmi les croyances, la croyance en la vie éternelle (immortalité de l'âme) après la mort est au coeur du christianisme. Quant à la croyance en la Sainte Trinité, mystère du Père, du fils et du Saint-Esprit, c'est une notion abstraite difficile à expliquer.

Une autre croyance dit que les hommes seront jugés lors du jugement dernier, ceux qui ont respecté la foi chrétienne connaîtront le salut et iront au paradis, certains connaîtront le purgatoire afin de se laver de leurs péchés (pour les catholiques), alors que les autres seront damnées et connaîtront le feu de l'enfer.

Les chrétiens ont l'obligation de suivre les préceptes des Dix Commandements ou encore connus sous le nom de Décalogue (Dix paroles"), il s'agit de la parole de Dieu qui peut être résumée :

- Tu n'auras pas d'autres dieux que Dieu
- Tu ne te fabriqueras pas d'idoles (substitué par un autre commandement pour les catholiques et les orthodoxes)
- Tu ne prononceras pas à tort le nom du Seigneur
- Tu respecteras le jour de repos, pour le sanctifier
- Tu honoreras ton père et ta mère
- Tu ne tueras pas
- Tu ne commettras pas l'adultère
- Tu ne voleras pas
- Tu ne porteras pas de faux témoignages
- Tu ne convoiteras pas les biens de ton voisin

L'Église catholique a de plus défini sept péchés capitaux qui sont : l'orgueil, l'avarice, la luxure, la colère, la gourmandise l'envie et la paresse.

 

Les textes sacrés

La Bible est le livre sacré des chrétiens. Elle se compose de l'Ancien testament (Bible hébraïque connu sous le nom de la Tora) et le Nouveau Testament rassemblant les écrits relatifs à la vie de Jésus et au christianisme. Les vingt-sept livres du Nouveau Testament écrits durant le siècle suivant la mort de Jésus, se composent : des quatre Évangiles (ceux de Matthieu, Marc, Luc et Jean), des Actes des Apôtres, les Épîtres de Paul en particulier, et du dernier livre l'Apocalypse sur la fin des temps.

Ce n'est qu'au Vème siècle, après maints débats que le Nouveau Testament devint le canon chrétien tel que nous le connaissons. Cependant comme tout texte sacré, la Bible est sujet à interprétations.

 

Catholiques, orthodoxes et protestants

EgliseLes catholiques se soumettent à l'autorité du pape qui est le chef de l'Église. Leur culte repose sur une liturgie très élaborée basée sur sept sacrements : le baptême, l'eucharistie (la cène ou communion), la confirmation, la pénitence, le mariage, l'ordination des prêtres et l'extrême onction. Les saints sont vénérés. Les prêtres, les évêques ne peuvent pas se marier.

Les orthodoxes (proche des catholiques) n'ont pas d'autorité unique, les Églises orthodoxes sont dirigées par des évêques, des patriarches et des conseils. Les prêtres peuvent être mariés si le mariage a eu lieu avant l'ordination. Le culte repose sur les sacrements et sur la vénération d'icônes (images sacrées).

Les protestantisme date de Martin Luther au XVème siècle, par la suite ils se sont divisés en plusieurs courants ayant des règles de cultes différentes. Cependant tous les protestants rejettent l'autorité du pape et s'accordent sur l'autorité primordiale de la Bible. Pour la plupart ils ne reconnaissent symboliquement que deux sacrements (le baptême et la scène). Les Eglises protestantes sont conduites par des pasteurs (qui peuvent se marier), les laïques jouent un rôle plus important dans le déroulement du culte.

Parmi les principales Églises protestantes, celles des luthériens, anglicans, baptistes, méthodistes, presbytériens,...

 

ViergeMartyrs, saints et anges

Les martyrs chrétiens notamment lors des persécutions sous l'empire romain, ou ceux qui ont vécu une vie exemplaire de vertu chrétienne sont vénérés comme des saints par les fidèles des Églises catholiques et orthodoxes. Les saints sont censés intercéder auprès Dieu, certains accomplissent des miracles, d'autres sont protecteurs d'une corporation comme les saints patrons. Parmi la vénération des saints, le culte de la Vierge Marie (mère de Jésus) occupe une place importante.

Dans les Églises protestantes, la vénération des saints est moins pratiquée, sinon rejetée.

Les anges, créatures divines ayant des pouvoirs surnaturels, se manifestent comme messagers de Dieu. Porteurs de la parole de Dieu, ils sont aussi protecteurs des fidèles.

 

Lieux de culte, liturgie et lieux sacrés

L'église, lieu de culte des chrétiens, richement décorés d'icônes chez les orthodoxes, possédant de magnifiques vitraux représentants souvent des saints ou des récits bibliques chez les catholiques, est souvent austère chez les protestants qui bannissent les images sacrés.

La liturgie chrétienne (déroulement du culte) lors des messes suit de nombreux rituels comme les sacrements, la lecture de la Bible, le sermon, les prières et aussi les chants qui tiennent une grande place.

Les différentes Églises chrétiennes s'accordent sur deux sacrements sacrés même si elles ne leur donnent pas la même signification : l'eucharistie (ou cène) et le baptême. D'autres sacrements : la confirmation, la pénitence, le mariage, l'ordination pour les prêtres et l'extrême onction, sont également célébrés par les catholiques et les orthodoxes.

Les chrétiens respectent un calendrier liturgique annuel évoquant la vie du Christ avec deux célébrations importantes : Noël et Pâques. Certaines fêtes de saints locaux rassemblent de nombreux fidèles.

 

Le christianisme en Inde

Carte source : Documentation photographique n° 8060 : L'Inde ou le grand écart (Auteur: Frédéric Landy)

ChretiensIndeLes Chrétiens sont plus de 24 millions en Inde. Inégalement répartis avec une multiplicité d'Églises, la moitié vit dans le sud de l'Inde. Un quart vit dans les régions tribales en particulier au Nord-Est où ils constituent une nette majorité aux Meghalaya, Mizoram et Nagaland. Les Chrétiens représentent 20% de la population du Kerala et plus de 30% de celle de Goa, par contre ils ne représentent que 1% de la population de langue hindi.

La majorité des chrétiens sont d'origine intouchable (70%), 70% des chrétiens sont catholiques et 30% sont protestants.

 

D'après la tradition, les premiers chrétiens remonteraient à l'apôtre Saint Thomas qui aurait abordé la côte de Malabar (actuel Kerala) en 52, il aurait converti des milliers d'Indiens. Il serait mort à Madras (Tamil Nadu). Même s'il est difficile de prouver la présence de Saint Thomas en Inde, il ne fait aucun doute sur la présence de chrétiens à cette époque.

En 345, arrivée en Inde du Sud d'un groupe de chrétiens de Perse fuyant les persécutions.

 

Fin XVème siècle, arrivée des Portugais au Kerala, accompagnés de missionnaires (liturgie latine) qui convertissent parfois sous la contrainte les communautés côtières. Parmi ces missionnaires, quelques grands noms comme Saint François-Xavier qui fonda une communauté prospère à Goa.

 

L'établissement des Anglais au XVIIème siècle, n'avait pas pour but de convertir les Indiens, mais bien d'accaparer les richesses de l'Inde. Cependant à partir de 1858, ils permirent l'activité missionnaire sans toutefois la favoriser.

C'est donc à partir de cette époque (jusqu'à nos jours) que les missions protestantes et catholiques s'intensifient, ce sont des conversions de masse souvent d'origine intouchable dans l'espoir d'échapper aux discriminations. Ces missionnaires fondent de nouvelles communautés dans les états dravidiens d'Inde du Sud (Tamil Nadu, Karnataka, Andra Pradesh), dans le centre et dans le Nord-Est de l'Inde. Ces conversions ne touchent pas seulement les hindous mais aussi les Aborigènes.

Ces conversions à une religion perçue comme étrangère suscitent des réactions hostiles des nationalistes hindous amenant à des persécutions des chrétiens jusqu'à nos jours. Pour les hindous qui naissent hindous et où il n'y a pas de conversion possible, la conversion est une agression contre l'Identité de l'Inde. C'est pourquoi certains états ont dicté des lois anti-conversion même si la Constitution nationale indienne permet le prosélytisme depuis 1947.

 

Pour aller plus loin : un lien sur l'histoire des chrétiens en Inde

 

Voir aussi :

L'hindouisme en Inde

Le bouddhisme en Inde

L'islam en Inde

Retour  


Animé par Joomla!. Designed by: joomla templates vps hosting Valid XHTML and CSS.