Accueil Dans la presse en Inde
New Dehli : le port du casque pas obligatoire pour les femmes PDF Imprimer Envoyer

Article du 30 mars 2012 sur le site Elle.

La société indienne a encore des progrès à faire en termes d’égalité femmes-hommes. Alors qu’à New Delhi la loi rend le port du casque obligatoire pour les hommes, les femmes peuvent s’en passer. Une particularité juridique qui illustre bien les valeurs patriarcales de cette société où l’on considère la femme inférieure à l’homme. Mais des voix commencent à s’élever contre cette loi qui considère que la vie d’une femme vaut moins que celle du « sexe fort ».

Lire l'article sur le site Elle... 

 
15 policiers tués dans un attentat maoïste dans l’ouest de l’Inde PDF Imprimer Envoyer

Article du 27 mars 2012 sur le site Aujourd'hui l'Inde.

Au moins quinze membre des forces paramilitaires indiennes (CRPF) sont morts et plusieurs autres ont été blesses lors d’un attentat imputé à la guérilla maoïste « naxalite », dans l’Etat du Maharashtra (ouest), rapporte la BBC.

Le véhicule qui transportait les policiers a sauté sur une mine alors qu’il traversait une forêt dans le district de Gadchiroli, une région pauvre et isolée de l’extrême est du Maharashtra. C’est une des attaques les plus meurtrières perpétrée contre les forces de l’ordre par la guérilla depuis deux ans.

Lire l'article sur le site Aujourd'hui l'Inde... 

 
La pauvreté recule globalement en Inde PDF Imprimer Envoyer

Article du 19 mars 2012 sur le site Libération.

Des disparités s'observent toutefois dans certaines régions rurales du Nord-Est.

Le niveau de pauvreté en Inde a chuté de plus de 7 points de pourcentage en cinq ans et concernait moins de 30% de la population de 1,2 milliard d'habitants en 2009-2010, selon les données officielles du gouvernement publiées lundi.

Les Etats du nord-est de l'Inde se sont toutefois appauvris.

Selon la Commission au plan, qui a calculé le niveau de pauvreté en utilisant une nouvelle méthode fondée sur les dépenses des ménages, 29,8% de la population était considérée comme pauvre en 2009-2010, contre 37,2% en 2004-2005.

Lire l'article sur le site Libération...

 
L’accès aux toilettes, un problème persistant en Inde PDF Imprimer Envoyer

Article du 15 mars 2012 d'Antoine Guinard sur le site Aujourd'hui l'Inde.

Les premiers chiffres du recensement de 2011 révèlent des contrastes inquiétant dans le mode de vie des Indiens. Alors que de plus en plus de foyers ont accès à la technologie, plus de la moitie d’entre eux sont encore privés de sanitaires.

Si la société indienne a sans nul doute bénéficié de la modernisation du pays et des outils technologiques qui l’accompagnent, ces dix dernières années, l’envers du décor du miracle économique indien reste préoccupant. Selon les statistiques du grand recensement national réalisé l’année dernière, seuls 46,9% des foyers seulement ont accès aux toilettes alors que près des deux tiers (63,2%) possèdent une connections téléphonique et plus de la moitie (53,2%) détiennent au moins un téléphone portable.

Lire l'article sur le site Aujourd'hui l'Inde... 

 
Une Inde sous influence PDF Imprimer Envoyer

Article du 8 mars 2012 de Patrick de jacquelot sur le site Les Echos.

L'anglais, atout économique ou malédiction culturelle pour l'Inde ? Les Indiens ont raté leur décolonisation culturelle, estime l'analyste Pavan Varma.

L'Inde a beau avoir accédé à l'indépendance il y a soixante-cinq ans, le pays est-il vraiment décolonisé ? Bien sûr, son économie en fait un acteur de plus en plus considérable sur la scène internationale ; bien sûr, sa politique étrangère est farouchement indépendante ; bien sûr, ses relations avec la Grande-Bretagne sont désormais amicales mais distantes. Mais il est un domaine où la décolonisation n'a pas été menée à bien, celui de la culture : telle est la thèse défendue dans « Devenir indien » par Pavan Varma, selon qui « le véritable succès [des empires coloniaux] consiste en la colonisation des esprits ; dans ce domaine, les Britanniques furent sans doute les plus talentueux ».

Lire l'article sur le site Les Echos... 

 
L'Inde interdit les exportations de coton, les prix grimpent PDF Imprimer Envoyer

Article du 5 mars 2012 sur le site L'express.

L'embargo sur les exportations a pour but de rassurer les fabricants de textile indiens qui craignent la pénurie et la hausse des prix. L'Inde est le deuxième exportateur mondial de coton.

L'Inde, deuxième plus grand producteur et exportateur de coton du monde, a décrété un embargo sur les exportations de coton vers l'étranger pour assurer les besoins du marché local, a-t-on appris lundi de source officielle. Cette mesure devrait entraver les approvisionnements du marché mondial et pousser à la hausse les prix, estiment les experts.

Lire l'article sur le site L'express... 

 
Un fleuve prenant sa source en Chine s'assèche mystérieusement en Inde PDF Imprimer Envoyer

Article du 2 mars 2012 sur le site MaxiSciences.

Un fleuve majeur du nord-est de l'Inde, le Brahmapoutre, prenant sa source au Tibet s'est brusquement asséché semant le doute sur l’éventuelle responsabilité de la Chine, a rapporté un responsable local jeudi auprès de l'AFP.

Le Brahmapoutre est un grand fleuve qui prend sa source dans la chaîne himalayenne au glacier Kubigangri près de Lhassa et traverse sur 2.900 kilomètres le sud-est du Tibet en Chine, l'Inde et le Bangladesh. Un long périple qui lui fait d'ailleurs porter un nom différent selon le pays qu’il traverse. Mais aujourd'hui, le fleuve suscite l'inquiétude alors que l'Inde a constaté qu'il s'était soudainement tari.

Lire l'article sur le site MaxiSciences... 

 
Le mimosa menace les rhinocéros en Inde PDF Imprimer Envoyer

Article du 22 février 2012 de Laura béheulière sur le site Zegreenweb.

Dans le Parc national Kaziranga (Inde), le mimosa se propage à une allure fulgurante et prive de nourriture une espèce déjà menacée par les braconniers, le rhinocéros unicorne.

Espèce protégée depuis 1910, le grand rhinocéros unicorne a vu sa population se stabiliser puis augmenter dans plusieurs réserves d’Asie. Mais dans le Parc national Kaziranga, situé dans l’Etat d’Assam et qui s’étend sur 480 kilomètres carrés, il doit aujourd’hui faire face à une nouvelle menace : le mimosa. Celui-ci a prospéré à grande vitesse et se substitue aujourd’hui aux herbes dont se nourrit le rhinocéros, lesquels risquent ainsi de manquer de ressources alimentaires. « Si rien n’est fait, le mimosa va détruire Kaziranga en étouffant les pâtures. Sans herbe, comment les animaux survivront ? », interroge Chinmoy Dhar, l’un des rangers du parc, cité par l’agence IPS.

Lire l'article sur le site Zegreenweb... 

 
India woman leaves home for lack of toilet PDF Imprimer Envoyer

Article du 14 février 2012 sur le site BBC News.

A newlywed woman in a village in the Indian state of Madhya Pradesh has won her struggle to have a toilet at her husband's home.

Anita Narre left husband Shivram's home two days after her marriage in May last year because the house had no toilet.

She returned eight days later after Shivram, a daily wage worker, built one with savings and aid from villagers.

An NGO announced a $10,000 reward for Mrs Narre for her "brave" decision and forcing her husband to build a toilet.

More than half-a-billion Indians still lack access to basic sanitation.

The problem is acute in rural India and it is the women who suffer most.

Shivram said he was not able to build a toilet at home because of lack of money.

Lire l'article sur le site BBC News... 

 
Chine/Inde : une frontière au bord de l'explosion PDF Imprimer Envoyer

Article du 6 février 2012 d'Isabelle Saint-Mézard sur le site atlantico.

L'Inde devrait acheter 126 Rafale à la France. Un contrat qui devrait faire de son armée de l'air l'une des plus performantes de la région. Mais pour faire la guerre à qui ? Si les tensions qui oppose Delhi au Pakistan sont connues, ses relations avec la Chine sont également marquées par des violences presque quotidiennes.

Au premier abord, la ligne de contrôle qui sépare la Chine et l’Inde sur près de 3500 km, le long de la barrière himalayenne, paraît plutôt calme. Mais cette stabilité n’est qu’apparente. Les zones frontalières sont devenues depuis quelques années le théâtre d’un face-à-face où les deux voisins se testent l’un l’autre, au prix d’un durcissement de leurs revendications territoriales et d’un renforcement de leurs infrastructures civiles et militaires.

Depuis trente ans que Pékin et New Delhi négocient sur la dispute frontalière, les avancées en vue d’une résolution sont minimales, au point d’ailleurs que l’on peut s’interroger sur la volonté réelle des deux parties de trouver un règlement.

Lire l'article sur le site atlantico... 

 
« DébutPrécédent123456789SuivantFin »



Animé par Joomla!. Designed by: joomla templates vps hosting Valid XHTML and CSS.