Inde : les passeurs de bétail pris pour cible Imprimer

Article du 24 novembre 2011 de Tusha Mittal sur le site Courrier International.

A la frontière entre l’Inde et le Bangladesh, la police des frontières a la gâchette facile. Chaque année, elle tue en toute impunité des dizaines de trafiquants de bétail, qui défient la loi pour une bouchée de pain.

Par trois fois cette année, Jinnah, 14 ans, a désobéi à sa mère. A trois reprises, il a fait passer une fron­tière [de l’Inde vers le Bangladesh] à une vache. Avec les 6 000 roupies [87 euros] ainsi gagnées, il s’est acheté un jean, des manuels scolaires et un téléphone portable qui contient aujourd’hui quelque 200 chansons. Dans cet espace qui s’étend entre les deux pays, le long de la frontière indo-bangladaise, dans le district de Murshidabad (Bengale-Occidental), règne une sorte d’irrévérence pour les frontières, pour les nationalités, la légalité, pour la vie même.

Lire l'article sur le site Courrier International... 

Retour