Une Inde sous influence Imprimer

Article du 8 mars 2012 de Patrick de jacquelot sur le site Les Echos.

L'anglais, atout économique ou malédiction culturelle pour l'Inde ? Les Indiens ont raté leur décolonisation culturelle, estime l'analyste Pavan Varma.

L'Inde a beau avoir accédé à l'indépendance il y a soixante-cinq ans, le pays est-il vraiment décolonisé ? Bien sûr, son économie en fait un acteur de plus en plus considérable sur la scène internationale ; bien sûr, sa politique étrangère est farouchement indépendante ; bien sûr, ses relations avec la Grande-Bretagne sont désormais amicales mais distantes. Mais il est un domaine où la décolonisation n'a pas été menée à bien, celui de la culture : telle est la thèse défendue dans « Devenir indien » par Pavan Varma, selon qui « le véritable succès [des empires coloniaux] consiste en la colonisation des esprits ; dans ce domaine, les Britanniques furent sans doute les plus talentueux ».

Lire l'article sur le site Les Echos... 

Retour